Le blog du pèlerin

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 29 octobre 2007

Molitor, hors sujet

Presque hors sujet. Une fois n'est pas coutume. Content d'avoir recyclé du matériel pour un nouveau nichoir et pour pas une pépette.


15 septembre 1944



12 décembre 2006


16 octobre 2007



Aujourd'hui

dimanche 28 octobre 2007

Dortoirs

Toujours pas d'hivernants aux alentours de Nancy.
Charlie et Charlotte sont bien présents sur la basilique. 18h00, ils sont tous les deux sur le CN. C'est Charlotte qui va se "coucher" la première sur le dortoir gauche clocheton ouest (G CO). 1/4 d'heure plus tard c'est au tour de Charlie sur le dortoir D CO. Ces dortoirs sont de mieux en mieux marqués par leurs fientes. Ce sont les seules tâches blanches de la basilique...ça fait tache.


Charlie sur le CN


Notez que même en photographiant de nuit on peut, après traitement local sur ordi, faire apparaitre ce qui semble invisible; un Charlie sur son dortoir par exemple.

Nouveau nichoir



Après quelques heures de recherche, de récolte de matériel, de réflexion et de bricolage, voila le résultat. C'est tout de la récupération : Merci la déchetterie, les potes qui ont de grands greniers et mon tas de m...au fond du garage. Ça n'a pas couté un kopeck (Tiens, prends ça...). Ça pèse lourd mais c'est démontable. Après deux petites touches d'amélioration ( je suis à l'écoute ) on n'aura plus qu'à le monter dans le clocher et le remplir de sable plus gravier. La barre verticale peut servir à fixer une caméra. Le fond : du grillage solide puis de l'ombrière puis de la moustiquaire.

dimanche 21 octobre 2007

Passage FPA

En fin de matinée, Charlie sur GU D CE. Tout va bien donc. Je m'en vais. A peine je tourne dans l'impasse que j'entends des cris d'alarme. Hop, demi-tour. Ça braille à tout va. Très haut dans le ciel, à l'aplomb de la basilique, cercle un pèlerin. Charlie a décollé et s'est perché côté est de la flèche. Charlotte serait donc en l'air. Elle se déplace lentement vers le sud ouest, mais c'est toujours la cacophonie sur la flèche. Charlie décolle , cercle, monte en altitude et file en direction de ce 3 ème Faucon pèlerin adulte. Charlotte planquée quelque part alarme un peu moins. Charlie vire sud est et trace droit en vol battu.

Début d'après midi, Charlie sur la barre de CO côté N, décolle et se repositionne sur GU D CE. Enfin, j'aperçois Charlotte au pied du mouton. Ça faisait belle lurette que je ne l'avais vu là.

Fin d'après midi, Charlotte sur le rebord de CS. Etonnant non ? Charlie arrive de je ne sais où et se poste sur le rebord de CO. Ça piaille et puis plus rien.

samedi 20 octobre 2007

2 ème contact

A 2 pylônes au sud de celui du 13 octobre dernier. En fin de matinée, à contre jour je vois bien un individu mais impossible de dire si c'est un pèlerin. A peine j'ai eu le temps de le détecter qu'il écarte ses ailes et décolle doucement. Après un large virage par le nord-est, il file droit en direction nord ouest. Quand il passe au dessus de moi je n'ai aucun mal à identifier un Faucon pèlerin. Ce vol battu très rapide, énergique et cette blancheur bien marquée au haut du plastron, m'incite à penser qu'il s'agirait d'un FP mâle. Passé le Pain de sucre, il oblique vers l'est et entame un piqué. La grande distance d'observation me permet d'apercevoir la proie. Elle pique aussi rapidement vers le sol. La distance séparant le deux individus est grande. Ils disparaissent derrière la butte. J'aperçois malgré tout le FP en haut de 2 ressources puis plus rien. Pas de retour. Sa zone est large. S'agit-il de Charlie ? D'un hivernant ? Va-t-il se cantonner sur ce large secteur ?

A suivre...

vendredi 19 octobre 2007

Avec le premier froid

Bon, pas grand chose à dire en ce moment. Si, quand même, l'essentiel, ils sont touours là ! Charlie monopolise la basilique et Charlotte a des tendances bien plus vagabondes. Même que je ne l'ai plus revu sur la cathédrale ND depuis presqu'un mois.

Les Bécasses des bois sont en migration sur l'agglomération. On a trouvé les premières plumées de cette espèce au pied de la basilique. Le pèlerin ? Un bon indicateur d'espèces migratrices ;-)

Lire la suite

lundi 15 octobre 2007

Le retour

Les aléas de mon job me menant près de Pont-à Mousson je ne pus m'empêcher d'aller jeter un oeil sur l'Abbaye des Prémontrés. Depuis le début de la matinée je me mordais même les doigts d'avoir oublié mes jumelles. Tant pis je passe quand même. Après tout, je sais où trouver la bête. Hop la, elle est là, sur la tour nord, au nord et à l'ombre. Mon collègue, équipé d'un caméscope, devrait m'envoyer sous peu la scène.

samedi 13 octobre 2007

Premier contact

Nouveau site = nouvelle catégorie sur ce blog. N'ayant pas vu de pèlerin depuis la fin de ce printemps, j'ai été agréablement surpris "d'attraper" cet individu sur ce site déjà détecté. Etant encore très loin de ce FPA, je me déplace le long d'une haie. Celle-ci abritait une buse qui décolle et va se percher juste sur le pylône, en contre bas du pèlerin. Après un round d'observation de 3 à 4 minutes, le FPA décolle et fond sur la buse qui s'efface et s'éloigne du site. Retour du pèlerin sur le pylône.

Visite du clocher

Accomppagné de Jean-Marie et, en bas pour la surveillance extérieure, de Frank.



Etat du sol :

De la matière organique s'est de nouveau déposée. Des amas de débris de repas (plumées, carcasses,…) se sont abondamment accumulées dans les recoins.

Etat du nichoir :

Une partie du substrat a débordé au sol et se retrouve mélangée à de la matière organique. Ce dépôt risque d'obstruer le conduit d'évacuation des eaux de pluie. Les planches latérales sont sérieusement détériorées par imbibation d'eau de pluie. En soulevant l'ensemble nous avons constaté que le fond même est entièrement pourri et est collé au sol.

Récupérer le mélange gravier/sable et le stocker dans un coin au sec. Dépôt sur une bâche plastique qui recouvrerait le tout, par exemple.

Un nouveau nichoir est à construire. Il peut conserver les mêmes mensurations que l'ancien : Longueur : 96 cm, largeur : 60cm, hauteur : 45cm Le rebord avant, d'une hauteur initiale de 10 à 15 cm devra être surélevé de 20 à 25 cm afin de limiter à l'avenir l'éjection du substrat. Augmenter peut-être l'épaisseur des planches.

A partir de ces cotes nous avons pu envisager de repositionner ce nouveau nichoir sur les traverses en béton; ce qui permettrait 1- de l'isoler de l'humidité du sol, 2- de le rapprocher de l'échelle métallique et de fait de la caméra.

On peut évacuer toute la matière organique et les reliefs de repas des pèlerins qui se sont accumulés sur l'ensemble du sol depuis le dernier nettoyage d'il y a 2 ans. Cela évitera que les gouttières d'évacuation ne se bouchent et assainira l'environnement immédiat du nichoir. Nous avons posé les systèmes de protection que nous a transmis le responsable des travaux avant notre montée. Prévoir pelles, sacs plastique, sac à dos, balai,…

Réfléchir à protéger les caméras contre des pigeons qui pourraient s'en servir de perchoir (?) Remettre le gravier/sable en place.

Durant toute la visite, Charlie était posté sur le triangle sud-ouest. La seule chose qui l'a fait réagir a été l'arrivée de Charlotte. Il s'est mis à appeller. Nous étions juste derrière, séparés par l'épaisseur de la pierre.
A noter : La première plume de Bécasse des bois

vendredi 12 octobre 2007

Webcam 2007

Enfin le résumé des archives récupérées de la webcam. C'est tout ce qu'on peut exploiter mais ce n'est déja pas si mal

dimanche 7 octobre 2007

De la pub pour nos collègues nantais

lundi 1 octobre 2007

Un peu de présence

Pas de contact sur la cathédrale ND ce qui ne veut pas dire qu'ils n'y passent plus. Charlie est toujours fidèle à NDdL. Quelques tsiocks après la tombée de la nuit, signent le retour d'une Charlotte vagabonde. Tôt le matin, Charlie est à son poste et Charlotte souvent absente (?). M'enfin, comme je suis moins assidu à la surveillance...Nous allons demander quelques éclaircissements : Un avis de permis de construire une antenne de relais de téléphonie est affiché sur la grille de la basilique