La météo n'est pas de la partie. Il y a du vent et de la pluie. Charlie et Charlotte sont du côté Est de la basilique, pas fou, à l'abri des rafales de vent. Frank et Damien restent en bas pour la surveillance. Jean-Marie, Xavier, Julien et moi-même procèderons au montage dans le clocher. Durant notre présence, nous étions en relais talkie, au cas où. Frank nous tenait au courant des mouvements du couple. Nous avons entendu Charlie alarmer peu de temps.
Après moûltes acrobaties pendant l'ascension du clocher, nous entamons un nettoyage en règle entre les travées de béton ( voir le billet du 13 octobre ) puis le montage. Solidement fixé par 2 tasseaux et son propre poids, le nichoir est installé sur les travées nord-ouest, un cran au-dessus de l'ancien emplacement. Il est certainement plus exposé aux vents dominant mais cela évitera qu'il s'imbibe d'eau. C'est ce qui a été fatale au précédent nichoir qui a fini en miette dans les sacs poubelle. 40 à 50 kilos de matière organique, carcasses, plumées et débris de bois ont ainsi été évacués.

Les bourrasques de vents sont violentes à l'intérieur du clocher. Nous terminons par le remplissage du nichoir avec le mélange sable/gravier que nous avons récupéré du précédent. A 11h00 nous serons tous redescendus.

L'équipe au complet. Débriefing chez Manola devant une bonne soupe bien fraiche ;-)