Le blog du pèlerin

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 17 juin 2010

Brochette de juvéniles

17h00, Cathédrale rue St Georges : Un des 2 mâles juvénile prend ses quartiers sur ce site en compagnie de papa. Mais il n'y a rien de mieux pour sa sécurité que de rejoindre la famille pour la nuit.

20h30, ND de Lourdes : Coup de fil de Jean-Marie, les 4 juvéniles sont côte à côte sur la face NE.



Dans le quartier, une 4ème grue s'est montée la semaine dernière, mais les juvéniles se désintéressent de ces joujoux. Depuis qu'ils maitrisent mieux leur vol, il y a d'autres jeux bien plus rigolos comme par exemple aller chercher de la nourriture dans les serres des parents en se retournant sur le dos, pattes en l'air.

dimanche 13 juin 2010

Mouvement sur Cathédrale

Des 5 Faucons pèlerins (FP) éclos, nourris et envolés, il n'en reste que 4. Le 5ème aura vraisemblablement disparu au moment de son envol. 4 jeunes donc, 2 mâles et 2 femelles plus les adultes et on a eu pendant une quinzaine de jours 6 individus présents sur site. Les 4 jeunes étendent leur territoire. Depuis vendredi, un jeune mâle se fait nourrir sur la cathédrale ND distante de 2100m.

Le couple de faucon crécerelle, en cours de nourrissage de leur(s) jeune(s) voient d'un mauvais œil cette nouvelle présence. Hier matin, le FP mâle adulte est venu livrer une proie à son jeune qui est allé chercher sa pitance en vol. Toujours un très chouette spectacle cette acrobatie. Autre péripétie, en compagnie de Marie-France Christophe et Olivier Steck (Suivi des FP Strasbourgeois), nous avons assisté à une défense territoriale du crécerelle sur une corneille noire avec moultes cris; mais l'agissement du crécerelle à déclenché une attaque du FP mâle adulte. 3 à se poursuivre l'un derrière l'autre !
Jean Delannoy et Gaëlle Lefeuvre m'avaient signalés, il y quelques temps, des accouplements d'Épervier d'Europe dans le parc privé de l'ENGREF (moins de 300m de la cathédrale ND). Cette semaine ils viennent de confirmer la naissance et le nourrissage de 2 jeunes. Accès au parc privé non autorisé. Densité haute de rapace dans ce secteur si on ajoute aussi le passage de Milans noirs. La présence des pèlerins vont quelque peu bousculer les habitudes du quartier. Encore cet après midi, le juvénile tente de capturer du ramier, plongeant même dans le corridor de la rue menant à la place Stan.
Dans le même ordre d'idée, Jean-Marie Leconte m'a relaté son observation de ce matin sur NDdL : Les 2 femelles juvéniles sont descendues jusqu'à 1 mètre du sol de la voie de tram !


samedi 12 juin 2010

SNdP La femelle change de plumage

Très nettement ce fut la première impression. La Femelle immature se barde de plumes gris ardoise. Le couple est bien vissé sur la basilique

La femelle immature. On devine le changement de couleur

Le mâle adulte en faction

mardi 8 juin 2010

Matinale


Juvénile sur la G2 (traduire par "grue n°2")

06h44 : 1 juv sur la montée de la G2. 1 juv sur le toit de la nef. MA a l’affut sur barreau d’échelon entre O et A.
06h58 : 2 juv en vol. L’un d’eux vient dégager 2 pigeons posés sur le faîte de la nef.
07h04 : 4 juv sur le faîte de la nef.

07h15 : Bilan, toujours 4 juv volants.

Avec JM Lecomte nous constatons que le positionnement des juv est très bas sur les éléments de la basilique, sur des postes jamais utilisés par les adultes. Les jeunes n’hésitent pas à descendre vraiment très bas pour poursuivre des volatiles. L’apprentissage ou le réveil des réflexes de chasse les poussent à prendre des risques inconsidérés pour des adultes. C’est une période propice pour voir les juvéniles évoluer au plus près de l’observateur mais aussi dangereuse pour ces inconscients. Ah, jeunesse ! On a fait pareil (?).

Toujours que 4 jeunes volants et les 2 adultes. On va bientôt faire une croix sur le 5ème jeune.

dimanche 6 juin 2010

Des trombes d'eau

Très grosses averses cet après-midi avec des orages et du tonnant. Des inondations partout, un déluge. Comment vont réagir les faucons ? j'avoue que je ne me suis pas aventuré la dessous car comme chacun sait, on n'a peur que d'une chose, c'est que le ciel nous tombe sur la tête. Le plus gros étant passé, la pluie persiste mais moins fortement, Je sors de chez moi. La chance, un juv me passe juste au dessus. Direction les grues. 2 juv sont posté sur la G2.

Lire la suite