Le blog du pèlerin

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

jeudi 22 juillet 2010

Précisions

A propos du décès du 5ème juvénile.

Lire la suite

samedi 10 juillet 2010

Le 5ème Faucon pèlerin juvénile retrouvé

Au moins une semaine de désertion de la basilique me pousse enfin à aller jeter un œil au nichoir. Encore ce matin, des Corneilles noires volettent sur les différents lardoires, signe manifeste de l'absence de pèlerin. Il reste encore une hypothèse pour la disparition du 5ème juvénile : un décès dans le clocher.

Lire la suite

Déplacement Cathédrale

Lundi 05/07 : De bonne heure le matin, la femelle adulte et le mâle adulte sont présents ensemble sur site. Ce sera ma dernière observation d'adulte sur site. Un déplacement notoire sur la cathédrale s'effectue depuis le début de cette semaine. Progressivement la pression des faucons pèlerins s'amenuise sur ND de Lourde (NDdL) et les Corneilles noires en profitent pour netoyer les reliquats de proie, laissés à l'abandon, perdus ou oubliés. Le faucon crécerelle s'y fait aussi plus présent que la semaine précedente.



Jeudi 08/07 21h30, un Faucon crécerelle trône su O, pourtant prérogative des Faucons pèlerins. Un mâle juvénile pèlerin est aussi sur site sur BSSE. Le crécerelle vient le déloger, poussant le juvénile vers la grue G3 du chantier de l'ARTEM. Après un repositionnement au pied de la cabine de l'engin de chantier, le faucon décolle, décidé, en chasse vers Laxou et disparaît.



Vendredi 09/07, tombée du jour et début de nuit : Les 2 adultes et 2 juvéniles sont installés sur Cathédrale. La femelle, après que ses congénères ont disparu se poste pour la nuit sur la tour O, côté O. Je ramasse un squelette complètement nettoyé et une carcasse de pie bavarde sur le parvis de l'édifice.

Ce matin : RAS NDdL. Cathédrale, ça couine de partout. La FA sur la croix centrale et une Fjuv quémande. Un autre juvénile bien planqué se fait entendre. Deux faucons crécerelles se font poursuivre par l'un des juvéniles. La vie n'est pas facile.

samedi 3 juillet 2010

Faucon pèlerin urbain et grosse chaleur

Nuit chaude d'une journée de canicule, laissant béantes les ouvertures de nos habitats. Réveil matinal, à 03h54. Une caille des blés, qui "paye tes dettes, paye tes dettes, ..." en s'éloignant. Très étonnant à cet époque. Promis, je ne l'ai pas rêvé mais plus surement et plus simplement un merle. Le réveil ne s'arrête pas là. De 05h00 à 05h15 environ, le concert de cris des juvéniles ont dû réveiller un bonne partie du quartier, maudissant par là même, ces volatiles, devenus du coup moins populaire. Ne nous leurrons pas, avoir un couple de faucons pèlerins et ses jeunes induit nécessairement des avantages ...et des inconvénients. J'ai bien trop la flemme pour me lever et constater probablement un apport de nourriture. Qu'à cela ne tienne, ils en remettent une couche entre 06h15 et 06h30.

11h35 à 11h40 : Un à un, les juvéniles vont se montrer. Un premier, en décollage sur pigeons et martinets termine ses évolutions sur la croix sommitale. Je détecte la FA sur le barreau de CN (N). Un second juv, mâle, est posté sur F2 NNO. Puis tout s'enchaine rapidement, la Fjuv de la croix sommitale s'envole puis est tout de suite rejointe par 2 autres juvéniles. Ils sont trois dans les airs, se poursuivant de près ou de loin. Total, 4 juvéniles sont présents sur la basilique ainsi que la femelle adulte. Mais tel n'a pas été le cas depuis le 17 juin. La fréquence des observations sur cathédrale et NDdL montre une dispersion notable sur ces sites et ailleurs. Ces mêmes obs montrent aussi une désertion de plus en plus fréquentes des sites.

Mais ce n'est pas que le cul sur une chaise que l'on peut écrire tout ça. Encore faut-il se bouger le popotin et ne pas se contenter que d'un site et de quelques sorties minimalistes pour se montrer. Rien de tel que le terrain, la quantité d'obs, du temps, de la mobilité, une grande tolérance vers ceux qui ne savent pas, accepter les différences de point de vue et surtout obtenir une vision globale et au plus juste du phénomène.
A bon entendeur.