Le blog du pèlerin

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

samedi 31 décembre 2011

Repas toulois

Dur de trouver un créneau pour tester le nouveau montage digiscopique. Mais bon, à part la bruine qui se calme par intermittence j'arrive à faire quelques clichés. La bécane est assez prometteuse. Elle donne de bons résultats malgré la distance et le manque de luminosité.

08h55 : FA sur la tour Nord coin Nord-Ouest, assez bas au niveau de la base des abat-sons. Des plumées de mouette à ses pieds.
08h58 : Repositionnement sur la tour Sud face Est avec sa proie qu’elle continue à manger.



Je ne contacterai pas de mâle pendant ma petite heure de présence et laisserai la femelle sur son poste.

La vidéo pour le plaisir :

Faucon pèlerin Toul (54 FR) par Pelerin_Nancy

PàM : le couple pour se faire l'oeil

Présence du couple sur le pilastre du coin Nord-Ouest de la tour Sud (face Nord)



On peut détailler les plumages pour les différencier :

D'abord le mâle :


Atypique pour un mâle. Les ponctuations du haut sont bien marquées. De loin il parait donc plus "sombre". Bon, mais il faut nuancer n'est-ce pas ? Par contre on peut noter que les stries horizontales du bas sont fines et serrées.

La femelle maintenant :



Ca change non ? Mais c'est encore atypique. Les ponctuations du haut sont moins nombreuses, plus clairsemées. Elle paraitra plus clair que le mâle. Les stries horizontale du bas sont plus large et moins nombreuses.

Bref, de quoi se planter pour ces critères qui se trouvent inversés dans ce cas...et seulement pour ce couple. Néanmoins la tête du mâle est plus foncée que la femelle et la couleur de la cire du bec plus jaunes foncée. Les règles pour ces critères sont respectées

mercredi 28 décembre 2011

Un couple de pèlerin à Toul

16h00 : Une femelle adulte (FA) au jabot proéminent postée sur gargouille tour N face N et …. un mâle adulte (MA) ! posté face à la FA tour N face N. 1 couple !
La FA : Des couinements discrets sont émis par intermittence alternant avec des postures de salutation. Posée sur ses pattes elle est largement ébouriffée sur ses flancs. Non baguée patte G. Des plumées parsèment la gargouille.
Le MA : Le gonflement de son plumage le fait paraitre trapu mais il fait froid et il est exposé au vent. Son âge est difficile à dire. Il parait avoir un plumage dorsale gris clair mais impossible de dire s’il est de 2ème année à cause de la faible luminosité à cette heure. La pointe du pinceau des rectrices est à peine visible et semble jaunasse.
16h43 : Décollage du MA. Il balaye latéralement la face N de la cathédrale, devant la FA qui l’observe. 2 petits piqués toujours face à la FA. Pariade !. Puis toujours balayant il prend de la hauteur, face au vent Sud-Ouest, en alternant battements d’ailes et planés.
16h50 : Le MA disparait après avoir piqué manifestement en vol d’attaque.
Désaffection notable des choucas. Les pèlerins ont fait le ménage sur le site.



L’illumination de la cathédrale, aussi originale soit-elle, ne perturbe en rien le couple. Les projecteurs de couleur rouge, fixes, alternent par un flash long de couleur vert.

vendredi 16 décembre 2011

Merci les bougnats

Une très bonne initiative de la LPO Auvergne : La mise en ligne des articles de la revue "Le Grand-Duc". Ma première réaction a été de lire les articles liés au faucon pèlerin. Intéressant.

1972 Proies relevées à l'aire du Faucon pèlerin. COINTRE J.P., FRESQUET D., SALASSE J.P. Pages: 35-36
Du poulet au menu !

1978 A l'aire du Faucon pèlerin (Falco peregrinus Tunstall). LEBRAUD C. Pages: 61-63

1996 Prédation du Faucon pèlerin (Falco peregrinus) sur des Chauve-souris. ALLIOT B., GIMEL O. Pages: 30-31

1998 Le Faucon pèlerin (Falco peregrinus) dans le Cantal : résultats de 18 années de suivi. LEROY T. Pages: 2-11

1998 Hivernage urbain du Faucon pèlerin (Falco peregrinus) à Vichy. HOUSTON D. Pages: 22-23


2 ans à Neuvic d'Ussel et 2 ans en Haute Loire, m'ont laissé de bons souvenirs ;-)

vendredi 9 décembre 2011

Grêbe castagneux

La 21ème espèce identifiée dans la liste des proies du pèlerin sur ND de Lourdes



Le grêbe castagneux

Et un site pour identifier les pattes d'oiseaux : http://www.jyrousseau.com/oiseaux.shtml

vendredi 2 décembre 2011

Du nouveau à Toul

16h30 : Visite des abords avec au sol, outre des plumées de pigeons, 2 têtes d’étourneaux et surtout des plumées de bécasse des bois. C'est bon signe. Finalement je contacte une femelle adulte hivernante de faucon pèlerin au jabot plein, en poste sur la tour Nord face Nord-Est.



HOP