Le blog du pèlerin

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

dimanche 27 janvier 2013

Toujours pas de 1er accouplement observé

Ce midi, une séance d'1 heure n'a pas encore permis l'observation d'un accouplement. Néanmoins, une offrande de proie, une pariade avec tsiocks et posture d'invite à l'accouplement sont des signes qui indiquent que cette étape dans le cycle de reproduction ne devrait pas tarder à se concrétiser... si elle ne s'est pas déjà produite à notre insu...

dimanche 20 janvier 2013

Présence d'un 3ème larron

Il n'y a toujours pas de premier accouplement observé ; la mi janvier étant la période propice. Samedi dernier, le 12 janvier, sur NDdL, est observé vers 14h00 le passage d'un 3ème individu faisant décoller à sa poursuite la FA du site. De nouveau le dimanche 13 janvier, depuis la cathédrale St Georges, alors que le couple est posté, des tsiocks se déclenchent au moment où un pèlerin passe très haut en direction du Nord-Est, provoquant par là même le décollage du mâle en poste pour engager une poursuite.


Le mâle adulte

Ce week end, 19 et 20 janvier, le scénario va plus loin. C'est une présence plus affirmée d'une seconde femelle adulte qu'on pourrait difficilement classer de "surnuméraire" car pas (ou pas encore ?) liée durablement en interagissant avec le couple durant la reproduction.
Présence sporadique mais difficile des 3 individus ensemble sur la basilique. Poursuites et défenses territoriales. Peut-être un des jeunes issu d'une nichée ancienne. Expectatives ... En tout état de cause, un dérangement qui ne favorise pas le début des accouplements.

Les détails de ce week-end :

Lire la suite

dimanche 6 janvier 2013

Pariade

La saison de reproduction du couple nancéien vient de commencer. Les observations qui suivent concernent le même couple, qui, au gré de la journée se déplace d'un édifice à l'autre. La femelle adulte (FA) tend à avoir sa préférence sur la cathédrale, pendant que le mâle adulte (MA) la suit, sauf le soir où il préfèrera se fixer sur ND de Lourdes (NDdL) sa piste d'atterrissage qui n'a pas lieu d'être dans la région de Nantes, puisqu'elle existe déjà à Nancy, ARF :-D

NDdL :
11h23 : RAS. Quelques plumées sur la gouttière à droite du clocheton Est.

St Pierre :
11h31 : FA sur gargouille O.



11h51 : MA et FA sur site. FA sur le même poste et MA sur le pinacle sommitale face Nord-Ouest où il domine la FA.
12h09 : 1 couinement.
12h20 : Couinements, les 2 individus se tournent vers l'Ouest, position de salutation par la FA.
12h25 : Disparition du MA pendant que j'avais le dos tourné. Pas de manifestations vocales.
12h41 : Retour du MA. Il tourne autour de la flèche, revient vers la FA en passant 2 fois devant elle et termine sur un pinacle côté Sud. Pariade.
12h42 : Décollage de la FA dans sa foulée qui se repositionne sur le pinacle inférieur, sous le MA côté Sud.
12h45 : Fin d'obs.

Cathédrale :
17h00 : FA sous l'aile gauche de l'aigle. MA sur la croix sommitale tour Ouest.


Dortoir classique de la FA, dans son créneau horaire.


C'est la nuit, le MA est éclairé par les projecteurs.

17h30 : Nuit noire. Le MA décolle et disparaît. Il n'avait pas un vol de placement en dortoir.
17h35 : Fin d'obs. Pas de mouvement.

Autopromotion

Bilan 2012 de la reproduction du Faucon pèlerin (Falco peregrinus) en plaines lorraines
Ce bilan est une version allégée. La localisation des sites de reproduction ne peut pas être divulguée. Que cela n'empêche pas les bonnes volontés de vouloir participer au recensement des couples nicheurs en milieu anthropique aussi bien qu'en milieu rupestre comme dans les Vosges. Prenez contact avec moi et je vous redirigerai vers la ou les personnes compétentes pour vous lancer dans cette activité.