Le blog du pèlerin

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 24 février 2014

Etat des lieux

L'état de l’intérieur du clocher s'est fortement dégradé suite à la présence d'au moins une 15aine de couples de pigeons bisets nicheurs. En commun accord avec le curé de la basilique, nous avons convenu de clore l'accès du clocher qui depuis 2004 laissait l'accès par le clocheton Sud aux Faucons pèlerins afin qu'il s'y reproduisent....mais aussi l’accès aux pigeons. Le nichoir a simplement été déplacé dans l'entrée du clocheton Est. Charge aux pèlerins de le trouver, ou d'aller nicher ailleurs.

Bilan des observations de ces derniers jours :
Les accouplements se poursuivent ainsi que les pariades et offrandes du mâle. Si le site de la basilique est bien fréquenté, la cathédrale au centre ville est délaissée, les pigeons locaux y retrouvant leurs habitudes sur des postes depuis longtemps abandonnés à cause de la présence régulière, mais non permanente des pèlerins durant cet hiver. Certains postes, sur le clocheton Est ou proche de celui-ci sont fréquentés mais pour le moment aucune entrée directe n'a été relevée. Ce n'est qu'une question de temps et de patience, malgré une entrée du mâle observée dans le clocheton Sud. Le mâle défend son territoire en effarouchant les bisets et ramiers cantonnés en extérieur. Tous les éléments d'une reproduction dans la basilique sont réunis, laissant présager une ponte sur ce site. Mais l'expérience des années précédentes nous a appris à être très circonspecte, tant qu'une observation ferme n'a pas été réalisée.
La femelle est tous les soirs à son dortoir favoris (au pied du chat) et le mâle en affut de chasse nocturne. Celui-ci m'ayant même gratifié d'une observation de pariade nocturne !

dimanche 2 février 2014

Accouplement 2014

Après pas loin de 4h30 cumulées d'observations entre hier et aujourd'hui, dont 1h30 sous la pluie, c'est de chez moi, tranquillement au chaud, que j'observe un accouplement sur ND de Lourdes.