Actualités 2

Actualités1

Actualités3

Retour accueil

bas de page

Lundi 02 janvier 2006 :

L'ensemble de nos observations de décembre montrent que depuis le 20, environ, le couple est de plus en plus  présent durant la journée. Les échanges de "tsiock" sont plus importants, plus longs et plus insistants quand l'un et l'autre se retrouvent sur l'édifice. Nous guettons les premières pariades de Charlie, voire les premiers accouplements de la saison.
Charlotte a pris possession du juge pour en faire son lardoire....

Vendredi 06 janvier 2006 :
Des nouvelles de Lunéville :
Obs d'Hervé Michel

Mr & Mme Pèlerin sont fidèles à l'église St-Jacques, attendant patiemment la montée d'hormones.
lunéville


Dimanche 08 janvier 2006 :

Obs de Patrick Behr et Frank Hipp :
Matinée sans mouvement, à part les corneilles qui viennent piller les quelques restants de proie. Fin d'après midi plus interressante avec une Charlotte apathique car bien rassasiée. Charlie est arrivé sous les cris de sa belle. Il nous a offert deux beaux piqués réussis dont le dernier sur le secteur Conseil général/Parc ste Marie. Charlotte s'est couchée de bonne heure. Quant à Charlie, il a préféré faire sa digestion sous les projecteurs, à côté de son ennemi naturel, le hibou grand-duc.

cliquez dessus


 Vendredi 13 janvier 2006 :
3 soirs de suite, Charlie se cantone sous la corniche 
cliquez dessus

cliquez dessus


Samedi 14 janvier 2006 :
 -4°C. Le brouillard se lève enfin vers 08h30 sur un beau ciel bleu. Pas de faucons pèlerins stationnés sur la basilique.
Vers 09h00 je décide de faire un tour au centre ville des fois que la cathédrale Notre-Dame leur serve de perchoir, mais avec ce temps ils peuvent aussi être très haut en altitude.
09h30 en sortant de chez moi, je les aperçois enfin. Charlotte trône au sommet. Charlie dévore un pigeon de ville. Des plumes tombent comme à Gravelotte sur la ligne de tram ... attestant de l'espèce dépecée.
10h30: De retour du centre ville et en descendant du tram, ne voila-t-il pas que Charlotte déboule pour se poster sur le dos du mouton. Elle reste penchée en avant. Pas de cris mais le bruit de la circulation couvre peut-être . Charlie arrive à son tour de la même direction et s'accouple avec Charlotte.

Reprise d'obs cet après midi,
14h15 : Charlotte sur O. Charlie sur sommet de clocheton CO (1).
14h30 : Décollage (2) de Charlie qui vient s’accoupler avec Charlotte sur O (3, 4 et 5). Cris. Retour sur corniche G CO. Repositionnement sur G1 NNO et saute sur le frigo de CN. Cris.
14h45 : Retour de Charlie sur le sommet de CO. Cris.
15h05 : Fin d’obs.


1

2

3

4

5


Jeudi 26 janvier 2006 : Bon anniversaire Margot.

Un élève de l'ENGREF, nous signale qu'il observe régulièrement des faucons pèlerins depuis 2 semaines, ainsi qu'un accouplement vendredi dernier sur la cathédrale Notre-Dame. Nous envisageons sérieusement d'opérer une surveillance simultanée sur les 2 sites afin d'en avoir le coeur net. Un 2ème couple sur Nancy ? Affaire à suivre....

Samedi 28 janvier 2006 :
Obs avec Frank et Damien
Une certaine activité règne depuis 07h30 sur la basilique. Chasses, livraison de proie, 1 accouplement sur O et 1 pariade, ponctuent cette matinée.


-4°C, Charlotte, ange ou démon ?

Charlotte est posée sur l'entrée du clocheton sud. On ne sait pas si elle a déja visité notre nichoir.

Décollage de Charlie du sommet du clocheton ouest.

09h30 : Nous décidons de quitter les lieux.
09h45 : Je prends le tram pour aller jeter un coup d’œil à la cathédrale Notre-Dame. Sur la basilique Charlie pique sur un merle qui passait au-dessus du toit du transept et l’intercepte pour le dépecer, yoh, sur son point de départ, le sommet de CO. Charlotte est toujours sur O.
10h05 : Cathédrale, RAS.
10h25 : Arrivée en provenance du SO (de la basilique ?) d’une femelle sur la croix sommitale de la tour droite.
10h27 : Arrivé d’un mâle qui vient s’accoupler avec la femelle. Il termine sur le rebord du toit en pierre de la tour gauche.

Cette femelle me paraît différente de Charlotte. Elle est rayée plus finement et plus haut. Cette impression rejoint celle de Frank qui fit la même remarque la veille.

10h35 : Je reprends le tram, direction la basilique
10h45 : RAS sur la basilique.
Nous ne sommes toujours pas certains d’un 2ème couple. On remet ça demain mais en simultané cette fois.

18h30 à 19h00 : Séance photos. Charlie sous les projos sur GU D CO et Charlotte sur dortoir G CS



Dimanche 29 janvier 2006 :

Frank Hipp surveille la cathédrale et moi, la basilique.

A 07h25, début de la journée par des vocalises qui durent jusqu'à 3 minutes. Mon enregistreur ne fonctionne pas, je rage. Tant pis ce sera pour la prochaine fois. Des étourneaux quittent leur dortoir du parc Ste-Marie. Charlie en ramène un qui lui sert de petit déjeuner. Sur l'ensemble des 4 heures d'observation, Charlie ou Charlotte sont entrés 4 fois dans le clocher par le clocheton sud que nous avons volontairement laissé ouvert. De longues minutes de cris ou d'appels la plupart du temps. Les trois autres clochetons sont clos mais les pèlerins les fréquentent quand même. Observation de 4 accouplements. Charlie a chassé par 2 fois des pigeons venus imprudemment se poser sur le clocher. Les choucas visitent les cheminées du quartier. 1 mouette et 2 cormorans sont passés.
vidéo

Quid de la cathédrale ? A 08h28 Charlotte est parti en direction du nord-est. A 08h32, c'était au tour de Charlie, toujours dans la même direction. Ils sont revenus ensemble à 09h57, par l'ouest . A 08h30, un pèlerin adulte est passé furtivement aux abords de la cathédrale. Seule observation de la matinée sur  ce site.

Bilan : De plus en plus une forte probabilité que ce soit Charlie et Charlotte qui fréquentent et s'accouplent sur la cathédrale.

On remettra une couche pour ces jours-ci.

Damien Petit
Art s/Meurthe : De 09h15 à 11h30: Présence de la femelle adulte.

Thierry Besançon:
Pont-à-Mousson : Présence d'un pèlerin juvénile sur l'une des tours des Prémontrés. Tout le monde s'accorde pour dire que c'est un beau spécimen et tout le monde hésite sur le sexe. Légère tendance pour un mâle, mais juger sur une photo n'est pas chose facile. Il faut y retourner gaiement !

Metz: Une info sur la présence d'un individu qui fréquente le centre ville de Metz ces temps ci, notamment la cathédrale St-Etienne...

cliquez pour agrandir (©T. Besançon)


Jeudi 02 février 2006 :...2ème couche
-2°C, brouillard bas, on distingue moyennement les sommets de la cathédrale.
Sur cathédrale obs conjointe avec Frank et Julien sur NDdL. Nous confirmerons à cette occasion que c’est bien Charlie et Charlotte qui fréquentent la cathédrale.
NDdL  (Notre-Dame de Lourdes):
07h45 : Cris.
Cathédrale :
07h46 : Début d’obs. RAS.
NDdL :
08h06 : Départ de Charlie, direction quart nord-est.
08h07 : Charlotte, sur le rebord de CS depuis peu, a disparu.
Ils ne seront plus présents de la matinée.
Cathédrale :
08h12 : Arrivée de Charlie avec une proie. Taille et couleur d’un étourneau. Se pose sur une statue (vasque de flamme) protégée d’un filet. Tour de gauche, statue arrière droite. Quelques tsiocks.
08h19 : Après m’être déplacé sur St Georges j’aperçois un second individu, Charlotte en train de manger un pigeon sur la corniche, tour droite à gauche.
08h36 : Quelques tsiocks. Fin de repas pour Charlie. Des appels de Charlie.
08h37 : Repositionnement de Charlie avec sa proie, ou ce qu’il en reste sur la tour de droite, statue avant droite.
09h07 : Charlotte a terminé son repas et se repositionne sur la tour gauche statue arrière droite.
09h20 : La brume descend encore plus.
09h24 : Cris de Charlie.
09h30 : Charlie est descendu de sa statue (Tour droite) et progresse pas à pas sur la corniche pour se placer en vue de Charlotte (tour gauche).
09h32 : Repositionnement de Charlie sur la tour gauche côté St Georges.
09h34 : Repositionnement de Charlie tour droite sur statue arrière gauche, mais après quelques secondes il redécolle et vient s’accoupler avec Charlotte. 9 secondes. Il termine sur la tour droite, statue avant droite.
10h00 : Fin d’obs.
NDdL :
10h00 : RAS.

EPILOGUE :

Le stationnement régulier du couple sur la cathédrale Notre-Dame ne signifie pas une tentative certaine de nidification sur ce site. Néanmoins et avec l'expérience de l'année dernière, s'il venait à Charlotte de ne pas pondre dans le nichoir, que nous avons installé à son intention sur Notre-Dame de Lourdes, nous la chercherions en priorité sur la cathédrale.

Vendredi 12 février 2006 :

Pont-à-Mousson:
C'est une femelle immature qui hiverne sur l'abbaye des Prémontrés.


La femelle immature sur les Prémontrés


Samedi 11 février 2006 :
Grand bleu du matin, 3°C
Journée prise de son.
08h30 à 10h00 : Obs avec Damien. Quelques départs en chasse de la part du couple. Echanges vocaux dans le clocheton sud. Charlotte y est restée jusqu’à 20 minutes, pendant que Charlie était sur O. Défense de territoire sur une corneille qui a osé se poser sur CO. 1 accouplement sur A ESE.

Nombreuses obs de présence sur O d’un individu durant la journée.

16h30 à 18h00 : 1 accouplement sur A OSO. Avant la tombée de la nuit. Nombreux départs en chasse de la part de Charlie. 1 échange de proie avec Charlotte et un autre retour de Charlie avec sa propre proie. Charlotte termine sur son dortoir G CS.


Mardi 14 février 2006 :

Bilan de ces derniers jours (obs du staff observateurs)

Présence du couple plus durable dans la journée.
Nombreux accouplements.
Offrandes de proies plus nombreuses de la part de Charlie pour Charlotte.
Nombreuses séances d'appels en provenance de l'intérieur du clocher.
Charlotte parait plus grosse qu'à l'ordinaire.
Défense plus agressive du territoire de la part de Charlie.

Vendredi 17 février 2006 :
Saint-Nicolas-de-Port :
17h45: Présence d'une femelle adulte sur une gargouille de la tour droite, à l'arrière. Une carcasse était aussi présente sur une gargouille de la tour gauche.
Vallée de la Meurthe, amont de Nancy :
18h00: Rentrant sur Nancy, j'en ai profité pour voir si la femelle adulte hivernante était sur son site. Elle était planquée au milieu des boules de gui de son bosquet préféré.

Dimanche 19 février 2006:
Saint-Nicolas-de-Port :
2 pèlerins sur la basilique de St Nicolas de Port. 1 femelle adulte ça c'est sur. Le deuxième, taille d'un mâle mais en vol, rapide et les 2 passants alternativement derrière l'édifice, un truc à rendre dingue. Bref je ne suis pas affirmatif pour un mâle. Présence entre 15h00 et 15h20, à la louche et 2 tentatives de chasse sur des pigeons. Les multiples anfractuosités de l'édifice rendent le suivi des individus des plus difficiles en solo. Pour compenser, les habitations environnantes plus basses et la très grande hauteur de la basilique permettent un champs de vision des plus larges en prenant du recul. Attention, il faut slalomer entre les crottes de chiens, la calamité  :-(  A noter aussi la présence d'un épervier venant se poser pendant 5 à 10 minutes sur le sommet de la tour gauche. Pas de défense territoriale de la part des pèlerins, absent à ce moment il est vrai.


Dimanche 26 février 2006:
Obs et photo de Frédéric Gosselin:








Un épervier d'Europe était posé sur le toit au sud pendant bien 5 minutes. Charlie était au somment du clocher et n'a pas bronché.

épervier


Lundi 27 février 2006 :

Charlotte ne chasse plus depuis un moment et Charlie, très actif, la nourrit. Le jour de la ponte approche, Charlotte a le bas ventre bien large. Observation, la veille, par un riverain d'un départ en chasse de Charlie vers 21h40. Début des passages migratoires ? Ce qui inciterait Charlie, par opportunisme à chasser de nuit ?


Retour accueil

Actualités1

Actualités3

haut de page