Actualités 3

Actualités1

Actualités2

Retour accueil

accès direct aux dernières nouvelles :


Samedi 04 mars 2006:

De 14h00 à 16h00: Charlie, en faction sur GU D CS, se détend, s'entretient les plumes et se positionne sur O. Après 5 décollages en chasse il revient avec une proie qu'il laissera à Charlotte. Celle-ci sortant du clocheton sud, s'empare de la proie et après 5 minutes d'observation la mange. Les plumes de la victime sont poussées par le vent, sous les chutes de neige continuelles depuis le début de la séance d'observation. Après récupération et identification, ce sont celles d'un verdier d'europe. Charlie prend le relais dans le clocher, mais il en ressort 5 minutes plus tard environ.


Dimanche 05 mars 2006:

Ce matin, sortie "grand public" de découverte du faucon pèlerin en milieu urbain. Les quelques courageux  n'ont pas fait le déplacement pour rien, et nous avons pu avoir confirmation de plusieurs choses :

- La ponte a bien commencé. Charlotte ne sort plus du clocher, sauf pour manger, et Charlie prend le relais quand elle sort.
- Si elle a commencé, elle n'est pas finie : encore deux accouplements ce matin.

Pour le spectacle : à 9h45 Défense territoriale autour de la flèche entre Charlie et un autre mâle adulte. Il n'a pas insisté. Charlie est revenu se poser quelques instants plus tard, mais cela a quand même entraîné une sortie de Charlotte, un bref relais (5 minutes) de Charlie puis un accouplement avant le retour de la femelle dans le clocher.







Un petit saut dans le vide

Cliquez sur les vignettes pour agrandir
L'échange de proie :

1

2

3

4

5
1 : Charlie dépose un merle qu'il vient de capturer. 2 : Charlotte arrive à son tour et fait partir Charlie. 3 : Elle mange la proie (voir aussi la vidéo ci dessous) 4 : Fin du repas, durée 10 minutes. 5 : Elle s'envole pour se repositionner sur O.

3 : Charlotte

2 vidéos

Charlie est aux aguets.
Mais écoutez les commentaires
de spectateurs assidus
L'un des 2 accouplements de la matinée.


Lundi 06 mars 2006:
Vallée de la Meurthe, amont de Nancy :
08h00 : Cela faisait plusieurs jours qu'on ne l'avait pas vu, à tel point qu'on la croyait partie sous d'autres contrées. Mais non, elle était là, au milieu des guis de ses peupliers, depuis au moins la veille puisque revue par Damien. Elle s'est déplacée sur un piquet de parc.

Saint-Nicolas-de-Port :
17h45 à 18h30 : La femelle immature est toujours présente sur la basilique. Avant la tombée du jour elle chassait les pigeons en les faisant s'envoler en rasant les tours. Elle a été rejointe par la femelle adulte avant la tombée du jour.


Samedi 11 mars 2006:
Saint-Nicolas-de-Port :
Présence de la femelle immature et de la femelle adulte. Plusieurs tentatives de chasses sur pigeons et choucas dans la matinée. Dans l'après-midi, l'adulte était absente.

On peut les deviner de loin

Abondance de pigeons. Pour l'instant les 2 espèces cohabitent
La femelle immature en poste


Dimanche 12 mars 2006:

Meurthe, amont de Nancy :

Présence de la femelle adulte hivernante


Jeudi 16 mars 2006:
07h15 : Charlie en chasse
07h50 :  Idem

18h30 à 19h00: RAS, pas de retour au dortoir, pas de mouvement, pas de cris

Vendredi 17 mars 2006:(Bonne fête moi, spouik)
18h30 à 19h00: RAS, pas de retour au dortoir, pas de mouvement, pas de cris, et en prime, un couple de faucons crécerelles qui se posent et volent autour de l'édifice. 2 pigeons se sont posé sur la basilique. Un doute survient.

Samedi 18 mars 2006 :
08h30 à 09h00: RAS, pas de mouvement, pas de cris. et en prime. Le couple de faucons crécerelles est posé au pied du clocheton E. au moins 4 corneilles volent autour du site, dont une leucique. 2 pigeons se sont posés sur les niveau B et C. Le doute se renforce.
Obs Frank :

18h30 : Charlotte trône sur O, il y a bien un mâle adulte en D1 SSO mais va-t'en savoir si c'est Charlie dans la mesure ou un second pignouf fait le pingouin (Traduire par : un second mâle adulte fait un passage) en cerclant autour de la flèche et ... tente un accouplement, refusé d'ailleurs. Il part ensuite survoler Damien vers le parc Ste Marie...


Meurthe, amont de Nancy :
La femelle adulte est encore présente.
Obs et photo de Frédéric. Gosselin



Lundi 20 mars 2006 :

08h30 : Passage sur Novacarb. RAS, sa
uf une corneille sur le niveau inférieur

Obslor Frank
Basilique Notre-Dame de Lourdes, ce matin :
Parades et accouplements de faucons...crécerelle sur le clocheton sud et le "triangle" sud-est.
Si on ajoute les colombidés et les corvidés, ça confirme malheureusement l'échec de la ponte et l'abandon du site par Charlotte.
Pas un seul pèlerin entraperçu, évidemment.

18h30 : 2ème passage sur Novacarb. Idem que ce matin, et même pour la corneille. Visite des pylônes edf alentour. RAS


Mardi 21 mars 2006 :

07h30 RAS. Sauf 4 corneilles et 2 départs de pigeon sp.

Obs Frank du matin
Pas l'ombre d'un pèlerin. Parades + accouplements de crécerelles sur CS et le "triangle" SE.

18h00 : Sous la pluie. Un crécerelle adulte sous la corniche sous le clocheton E.

Mercredi 22 mars 2006 :

18h30 :
Visite du clocher. L'inspecteur mène l'enquête. Cette fois on va en avoir le coeur net.




1ère constatation : Le grillage est tombé au sol. Depuis quand ? On ne le sait pas mais si c'était au moment de l'incubation, cela n'aurait pas été top.
Le vent ? : Il n'y a pas eu de tempête de vent depuis notre dernière visite, du moins de secteur sud.
En 2004, les rapaces ont eu suffisament de force pour ouvrir le grillage du clocheton ouest. Nous les soupçonnerons donc d'avoir au moins aidé à "élargir" le passage. Leçon à retenir: Plus de grillage l'année prochaine. La présence même des faucons suffit pour éloigner tous volatiles désirant partager comme site de reproduction, l'intérieur du clocher. "Nos" pèlerins sont très égoïstes de ce côté là....
2ème constatation: Le nichoir est intact. Il n'y a pas d'oeuf dans l'aire. Il y a une dépression (cercle rouge en pointillé) avec cette tâche en son centre. On ne voit pas bien sur la photo, mais une seconde dépression, plus petite et moins profonde est présente sur la droite. De plus, 2 autres tâches sombre sont présentes au pied du nichoir.
Cette dépression signifie que Charlotte avait décidé de pondre dans notre nichoir.
Ces 2 coquilles d'oeufs ont été ramassée devant l'entrée du clocheton sud. Charlotte a effectivement pondu au moins un oeuf. Connaissant sa productivité elle peut en pondre au moins 4. Ces coquilles se trouvant loin du nichoir elles y ont été transportées. Un prédateur a pu profité de l'abandon de l'aire pour manger les oeufs. S'il y a eu prédation il est impossible de dire de quelle espèce il sagit.

Le mâle adulte de passage ces derniers jours peut expliquer le déménagement de Charlotte, mais une prédation extérieur n'est pas à exclure.

Pendant ma visite du clocher, j'étais en liaison radio avec Frank qui faisait le guet au poste 3. Les talkies étant équipés d'une sortie écouteur, je m'en suis servi pour qu'en cas d'échange radio, mon talkie ne fasse pas de bruit dans le clocher. Bien m'en a pris, car alors que je ramassai les coquilles d'oeufs, Frank m'avertit de l'arrivé de Charlie, direct sur le dortoir D CS. Je me suis donc retrouvé à 2 ou 3 mètres du rapace (!), séparé par l'épaisseur du mur. Je me suis éclipsé en silence.

L'interruption fortuite de ma visite nous conduit à remonter pour essayer de retrouver d'autres indices.

Charlie venant passer la nuit sur site est un facteur positif pour les jours suivants. Celui-ci devrait nous amener à Charlotte. Il reste à pouvoir le suivre...

Vendredi 24 mars 2006 :

14h00 : RAS.
15h15 à 18h30 : Charlotte sera toujours présente sur O côté NE. Excepté vers 15h45 ou elle décollera haut, vol battu puis plané puis accélérant en léger piqué sur Molitor. Plutôt lourdeau comme attaque. Retour sur O. en final elle s’envolera vers 18h30 direction N puis virage vers l’E.
Note : Pas de rectrices ou rémiges manquantes
Séance d'étirement cliquez pour agrandir

Obs Julien Lesclavec
Salut,
Bon, comme promis voilà par écrit mes dires de tout à l'heure:
Ayant constaté une paire d'ailes d'une supposée femelle merle au pied de la cathédrale Notre-Dame cet après midi vers 16 h,  je suis resté attentif une bonne demi heure à ses pieds.... sans résultats ....
Après avoir flané quelques temps en ville, j'aperçois en rentrant chez moi , au dessus de ma rue (braconnot ) à 18h25  un faucon pélerin .. qui finit par disparaitre..
Je me dépêche alors de retourner à la cathédrale où  à 18h55 j'entendis klaxonner à l'intérieur du clocher (gauche quand on est devant l'entrée) ... suivit de l'arrivée d'un supposé mâle Faucon Pélerin....qui après s'être posé 5 minutes.. s'en retourne.... direction?? ( vers tomblaine si je ne m'abuse).. voili, voilou....
Affaire à suivre...

En résumé:
1- Charlie passe la nuit sur la basilique...mais pas toutes.
2- Charlotte est présente dans la journée mais peu de temps. 3h00 quand même, c'est beaucoup.
3- Charlotte est théoriquement en période de ponte de remplacement.
4- Charlotte a encore toutes ses plumes.
5- Charlie peu prendre des relais pour couver.

SOYONS OPTIMISTE !!!

Samedi 25 mars 2006 :  A la recherche d'un éventuel second site de reproduction
Couvert, fin de bruine puis ensoleillé, 10°C.

Obs cathédrale Notre-dame
06h00 : RAS. Je retrouve la belle carcasse de merle de Julien sur le parvis.
06h25 : Tsiocks et arrivée d’un mâle adulte (MA). Qui cercle avant de se poser sur la tour droite. Après quelques minutes il redécolle et disparaît mais impossible de donner une direction. De nouveau des tsiocks. En me déplaçant j’aperçois un individu sur la tour gauche, corniche base de la coupole principale. Il sagit bien d’une femelle adulte (FA), jabot plein
06h30 : Elle décolle en direction de Malzéville au nord. Pas de rectrices ou rémiges manquantes.
Jusqu’à 08h00, plus rien. Les pigeons rasent les murs, les corneilles ignorent totalement la cathédrale, Un busard saint Martin passe très haut en se laissant porter par le fort vent d’ouest ainsi que 2 bandes de 80 puis 50 pigeons ramiers. Une cigogne, chargée d’éléments de nid descend le canal et disparait sur la Pépinière.

08h00 : NDdL, RAS sauf un mâle de crécerelle sur F1ENE.

Les diverses observations du restant de la journée, faites par Frank et Jean-Marie, ne rapporteront rien sur la cathédrale.

Dimanche 26 mars 2006 : Comment retrouver un couple de pèlerin? Travail d'équipe!
Obs Jean-Marie :
Arrivée 9h45 à  la cathédrale Notre-Dame
RAS, pas de carcasses à part une plume de merle dans allée côté gauche.
10h04 deux corneilles passent près de la petite coupole droite. Un pélerin MA sort aussitôt de la coupole, mais, sans attaquer, il file droit direction Malzéville.
10h10 (une voiture de police s'arrête à côté de moi, un flic me dévisage pendant quelques secondes, regarde mes jumelles, dit quelque chose à la radio?-et ils repartent. S'ils m'avaient demandé ce que je faisais, je leur aurais dit "J'attends Charlotte".)
10h16 deux corneilles font l'andouille autour de la petite coupole droite. Deux secondes après, un pélerin MA arrive de la direction Malzéville, rase la coupole, mais, sans se poser, il fonce direction Jarville. Qui a un décodeur pélerin? Pour moi, tout est crypté.
Bye
Jean-Marie (ou, pour la police, le "kerb-crawler")
***   ***   ***
Je note : Hier 06h30, La FA part en direction de Malzéville. Ce matin, 10h04 le MA y va aussi et 10h16 il en revient.  Il y a trop de concordances pour un hasard. Il faut déplacer les observation dans ce secteur.
Hier, de passage sur la VEBE, une voie est piétonne, mais il faut savoir où la prendre. Point d'obs haut situé entre la cathédrale et Malzéville.
***   ***   ***
Obs ma pomme :
15h00 : Beau temps, après avoir observé 2 jaseurs boréaux au kiosque à musique du parc Sainte-Marie (Merci Damien), jarrive à peine sur la VEBE ,au niveau du canal, que  je vois un MA  à ma hauteur en train de monter et tournoyer. Je vais le suivre à la jumelle pendant un bon quart d’heure. Très beau spectacle : 2 piqués dont le dernier si caractéristique de son espèce. La bombe. Mais je le perds en fin de piqué derrière des arbres sur Pixerécourt.
16h30 : Toujours posté sur la VEBE, je vois de nouveau un MA, moyennement haut dans le ciel. Observation pendant 20 minutes, tournoyant de plus en plus haut. Je le perds alors qu’il croise d’autres rapaces non identifiés.
17h30 : De nouveau le MA en vadrouille sur Meurthe et canal. Je vais le suivre pendant un quart d’heure et le perdre de vue après qu’il soit descendu très bas et disparaître derrière la minoterie en bord de Meurthe. Ne le voyant pas réapparaître, ça fait TILT dans ma tête. YAPUKA voir de l’autre côté. Et c’est BANCO : Le MA est posté sur le rebord du toit de la minoterie. Pas l’ombre d’une femelle. Depuis 15h00 j’observai sous toutes les coutures cette structure industrielle pour détecter un site potentiel de nidification...mais du mauvais côté...
18h30 : Repartant chez moi, j’accroche un contact talkie avec Frank. Il vient d’arriver sur la cathédrale avec Julien. Ni une, ni deux nous repartons sur la minoterie. Non sans avoir vu le passage nord-sud, d'un balbuzard pêcheur, haut dans le ciel. Sur la minoterie, on a un doute sur le fait de savoir s'il s'agit de Charlie ou pas (On l'appellera quand même Charlie). Ces bêtes là se ressemblent presque toutes. Nous décidons une séance d’obs de part et d’autre du bâtiment.
Décollage de Charlie sur la Pépinière. Retour et sortie d’une FA ! Appelons là Charlotte ça nous fait tellement plaisir. Repositionnement des 2 individus, puis re décollage de Charlie et accouplement. On a localisé l’emplacement de l’aire. ¼ d’heure plus tard, Charlie part en chasse vers le sud et reviens avec une proie. Il se pose à moins de 10 mètres de l’aire supposé. Charlotte arrive, prend la proie et se pose sur une corniche. 5 minutes après et Charlie vient s’accoupler de nouveau avec Charlotte. Il termine près de l’aire, puis se pose comme pour couver.

La suite par Frank :
Donc, nous arrivâmes joyeux, Julien et moi, à la cathédrale vers 17h30 et des poussières histoire de vérifier un peu. Allumant le talkie, c'est un Patrick tout énervé qui était au bout. Nous ayant rejoint, il nous entraîna par la peau du dos vers une minoterie en bord du bras vert de la Meurthe, sur laquelle il venait de faire trois heures d'obs. de Charlie.
 
Effectivement, Môssieur trône. Tranquille.
 
18h50 : Ça se décante. Décollage, tsiocks, et ... réponse d'un truc tout intégralement Charlotteux, qui décolle, se pose sur une lampe en façade et ... accouplement.
19h05 : Décollage Charlie + capture passereau (fauvette sp. à priori) à 300m de là, retour et tsiocks + ... offrande sur la corniche du dessous. Charlie remonte se poser au sommet de la "tour" centrale. Il semble qu'un endroit susceptible d'accueillir une aire soit envisageable sur la corniche. Corniche assez large (mais tout juste), substrat apparemment assez épais...
19h10 : FA + proie au bord du toit. Repas.
19h14 : Accouplement (un peu plus de 10 secondes, impressionnant).
19h15 : MA va à l'aire supposée. Se penche régulièrement. Des oeufs ?
19h20 : MA va au sommet de la tour, FA revient à l'aire supposée. Gratouille un peu le substrat, bas-ventre parfois agité de légères convulsions (mais non, au final, on a pas eu le bol d'avoir une ponte en direct).
19h55 : MA en vol battu vers le plateau de Malzéville : cercle en planant, se perd au loin.
20h00 : MA revient avec un merle noir mâle. Se pose sur la corniche. Tsiocks MA + FA.
20h03 : MA remonte sur le toit avec la proie, puis va sur le conduit de climatisation et mange.
20h08 : MA a fini, s'envole et file vers le sud-ouest (cathédrale ? basilique ?). Perdu de vue pour cause de luminosité plus que déclinante. Dans le même temps, pendant qu'on suivait Charlie, Charlotte a disparu, elle aussi. Tapie très bas sur l'aire ou partie ?
20h20 : Plus de visibilité, fin obs.

Nous avons jeté un oeil à la cathédrale en repassant, mais rien à voir.
Le site en question est donc à surveiller de très près ces prochains temps. Si ça continue dans cette voie, au moins on aura pas galeré un mois et demi, cette fois, et ils sont toujours sur Nancy... A confirmer, donc, mais ça s'annonce moins pire que prévu.

Journée plus que productive et c'est le coeur léger que nous aborderons les prochains jours.

ET POUR EN SAVOIR PLUS, SUIVEZ LE GUIDE

Samedi 08 avril 2006 :
Charlotte s'envole pour prendre le relais de Charlie sur l'aire Charlie, funambule sur la gouttière basse


Dimanche 09 avril 2006 :
Devinette, ça se trouve où ?

Réponse: sur la centrale thermique de Blénod-les-Pont-à-Mousson, il y a un mâle et une femelle, tous deux adultes.

Samedi 15 avril 2006 :

Centrale themique de Blénod:
Mauvaise nouvelle. Des travaux se déroulent sur une des 4 cheminées depuis le courant de cette semaine. Nous continuerons d'observer le site pour voir si les pèlerins sont partis ou pas, n'ayant pas observé d'individus couvant la semaine dernière.



Lundi 17 avril 2006 :
Séance d'observation conjointe avec Frank, afin de confirmer qu'il s'agit bien de Charlie qui chasse et dort sur Notre-Dame de Lourdes.

Temps couvert mais clair. 10 à 12°C.

NDdL
Obs Frank :
06h30 : Début obs., rien nulle part.
07h00 : Présent sur O (S). Pas vu arriver, mais il n'était pas là la minute d'avant.
07h02 : VBC vers l'E puis le S puis à nouveau l'E. Perdu vers le Charmois.
07h05 : (Huppe fasciée décolle de l'arrière de NDL et se pose dans le square.)
07h11 : Arrive sur O (SE). Bredouille. Nerveux.
07h13 : Se décale su O (SO) puis file en VBC O/SO.
07h17 : Arrive sur O (SE). Bredouille. Arrivait de l'E.
07h19 : VBC vers le SO. Perdu au-dessus de Molitor.
07h22 : Retour O (SE). Rien. Très nerveux.
07h24 : VBC + amorce piqué vers le N.
07h26 : Retour O(E) , arrive de l'E. Toujours rien. Repart immédiatement vers le SO.
07h32 : Arrive du NO (très haut) cercle autour de la flèche pour redescendre et se pose sur O (SE). Rien.
07h33 : VBC + amorce piqué vers le N.
07h36 : Arrive sur O (SE). Toujours rien. Pas efficace ce matin. Repart immédiatement vers le N.
07h38 : Arrive sur O (SE). Rien de rien.
07h42 : Piqué direct vers le S, interrompt immédiatement son attaque (la proie l'a vue venir ?) et revient sur O (SE)3
07h47 : VBC + amorce piqué vers le N. Je ne le reverrai plus jusqu'à 9h40 (fin obs.).

Moulin :

06h15 : Charlie sur le coin de la gouttière basse. Charlotte couve.
06h20 : Cris et appels. Décollage de Charlie qui se repositionne sur la plate-forme gauche de la tour. Charlotte sort de l’aire et se pose sur la tour.
06h30 : Tsiocks.
06h33 : Décollage du couple et ensembles chassent sur une volée de corvidés en amont de la Meurthe. Retour bredouille, Charlie sur l’angle droit du toit et Charlotte sur la tour. Toujours des appels de Charlotte. Charlie décolle et s’accouple avec Charlotte, puis Charlie file sur Malzéville/St Max en vol battu, ascendant et disparaît.
06h37 : Charlotte se pose à l’aire et couve.
06h47 : Retour de Charlie avec une proie qu’il livre sur la gouttière basse à Charlotte venue le rejoindre. Elle se pose sur le coin de la gouttière basse et mange. Charlie se repositionne sur l’angle droit du toit.
06h50 : Je perds Charlie de vue. Il est parti je ne sais où.
06h57 : Fin du repas de Charlotte qui se pose sur l’aire et couve.

cliquez pour voir la vidéo (2,49 Mo)
08h18 : Appel de Charlotte. Arrivé de Charlie sur le coin de la gouttière haute.
08h25 :  Repositionnement de Charlie sur la plate-forme à gauche de la tour. Tsiock. Défense territoriale sur un crécerelle et repositionnement au même endroit.
08h28 : Repositionnement de Charlie sur la gouttière haute.
08h30 : Repositionnement de Charlie sur la tour. Mais il disparaît sans que j’ai remarqué son départ.
09h04 : Charlotte change de position sur ses œufs.
09h12 : Apparition de Charlie en provenance de l’aval de la Meurthe et file en direction de la cathédrale. Virage sur sa droite et retour en piqué sur le moulin, ce qui sème la panique parmi les pigeons de la partie gauche de l’édifice. Il ressource sur un pigeon au-dessus du terrain vague et termine sur le coin de la gouttière haute.




Charlie sur la gouttière haute
09h28 : Charlie décolle en direction de la cathédrale, demi tour et vol battu ascendant vers l’aval de la Meurthe en ligne droite. Il entame un piqué approximativement sur Pixérécourt et disparaît.
10h20 : Arrivé de Charlie sur la plate-forme à gauche de la tour. Appel régulier.






10h45 : Repositionnement de Charlie 1 m au-dessus, sur le rebord de la fenêtre.
11h45 : Pas de mouvement. Fin d’obs.

En résumé : Il s'agit donc bien de Charlie qui fréquente, à sa convenance NDdL. Un élément qui nous pose question est le fait que les faucons s'accouplent encore alors que la période doit théoriquement s'interrompre à la fin de la ponte du dernier oeuf, soit au début de la couvaison.

Mercredi 19 avril 2006 :

Moulin :
Obs Frank :
J'ai comme un très mauvais pressentiment :
17h40 : pas l'ombre d'un pèlerin sur site, pas une plume qui dépasse de l'aire, quel que soit l'angle de vue (terrasse comprise).
18h20 : 1 pigeon biset se pose sur la corniche, à 1,50m de l'aire, pas une réaction. Il ne reste qu'une petite minute, cependant.
19h05 : retour de la buse, qui cercle au ras du toit, au-dessus de l'aire. Toujours pas de réaction, sauf du crécerelle et de deux corneilles qui attaquent...
19h10 : rien de rien, fin obs.
Je trouve que ça ne sent pas très bon, en 1h30, je n'ai pas vu le moindre mouvement à l'aire, alors que même lorsque le couveur est tassé on voit de temps en temps un bout de rémige quand il change de position.

Jeudi 20 avril 2006:
Où l'on constate définitivement l'échec de la ponte de remplacement

Moulin :
07h30 à 07h45 : 2 couples de faucons crécerelles sont posés ou évoluent à proximité de l'aire. Pas de Charlotte ni de Charlie sur l'aire. une femelle de crécerelle se pose dans le coin gauche de la plate-forme, à 3 mètres de l'aire. Dans l'épaisseur de matière organique, elle y creuse une dépression. Elle y prépare son aire.

Obs Jean-Marie :
09h00 à 10h00 :  Aucun signe apparent des faucons. Nombreux pigeons le long de la  corniche, avec accouplements. It's all over, bar the mourning.

17h30 : On se retrouve avec Frank sur site. Toujours RAS. Il revient de NDdL où Charlotte trône sur O.

NDdL:
Obs Jean-Marie :
20h00 : Charlotte sur Clocheton Sud-Est.
20h05 : Piqué de Charlotte sur 3 ramiers en dessous de CSE (raté) se pose façade Nord.
20h20 : Arrivée de Charlie (qui s'annonce), se pose sur triangle nord-ouest.
20h30 : Charlie et Charlotte sont sur gargouilles Ouest (côté Avenue Leclerc).


C'est donc râpé pour la ponte de remplacement. Tout indique que Charlotte et Charlie ne se reproduiront pas cette année.
Nous continuerons à les observer sur Notre-Dame de Lourdes (NDdL).

SNIF.


Des raisons:
-Il s'est passé un évènement qui a entrainé l'abandon des oeufs entre Lundi soir et mercredi après-midi.
-Les accouplements précédemments observés étaient peut-être le signe d'une prédation continue (corvidés, mouettes, autres,...) lors d'absences, même de courtes durées qui ne permettaient pas à Charlotte d'achever sa ponte.
-Intrusion humaine dans le bâtiment. Nous n'y croyons pas. Nous avons toute confiance dans le directeur de l'usine.
-Vandalisme volontaire d'origine humaine par l'extérieur. Nous n'y croyons pas; nous ne sommes pas paranos.


Vendredi 21 avril 2006:
NDdL:

07h30: Charlotte sur O et Charlie sur B ENE. Puis envol du mâle autour de la flêche et repositionnement sur C NNE.

Dans la matinée, Frank a entendu les cris caractéristiques d'accouplements en provenance de l'intérieur du clocher.

Cet après midi, Jean-Marie observe un accouplement sur la flèche.

Ce soir, séance d'observation public devant chez Manola. Charlie et Charlotte sont bruyamment présents sur la basilique.

D'après RJ Monneret, en captivité, les pèlerins peuvent faire une seconde ponte de remplacement, mais il n'en n'a jamais été observé en milieu naturel. Si si, pour les faucons, la ville est un milieu naturel.
La troisième ponte est exceptionnelle, mais ça arrive de loin en loin, en particulier dans les populations d'Amérique du Nord (Communication perso)
Le retour du couple a été remarqué dans le quartier, aux dires de certains riverains.
Ils nous font tourner en bourrique...non, pas les riverains....les pèlerins quoi.


Samedi 22 avril 2006 :

08h30 à 09h30 : Charlie territorialise dure. Charlotte a fini par entrer dans le CS. Pas d'accouplement, dommage j'étais prêt pour une video hard. Pas de crécerelle.

Les photos : J'y va ou j'y va pas ?
cliquez sur les vignettes pour agrandir
Commentaire d'RJ Monneret :
"Superbes photos, elle a commencé à muer puisqu'il lui manque la 7eme primaire, ce qui est normal puisqu'elles perdent la 7eme dès la ponte du premier oeuf."





Merci RJ, pour la peine je te fais de la pub :

La vidéo pas hard : Charlotte sur la gouttière et Charlie vient se poser sur le clocher. Échange d'appels.
Tsiock, tsiock,...


Cliquez pour voir et écouter (3,5 Mo)


Retour accueil

Actualités1

Actualités2

haut de page